Résumé complet du tome 2 de GTO
GTO tome 2


Leçon 6 : Un simple enseignant.

Le mur est tombé

Onizuka arrive chez Nanako avec une masse à la main. Il monte s’attaquer au mur qui sépare la chambre de son père et de sa mère sous leurs regards horrifiés.Le mur de glace qui sépare le coeur de ses parents est donc brisé, à elle de faire le reste.
Les 2 semaines de stages sont donc finies et Onizuka doit dire au revoir à ses élèves en larmes. En sortant du lycée il voit Nanako sur le toit qui lui fait signe. Elle lui promet qu’elle restera vierge pour lui ... et elle le prouve ...


Leçon 7 : Y a un concours d’admission ?

Oula ça va pas très bien

Onizuka est tranquille : il n’a pas à de soucis à se faire pour le boulot car il est engagé à la rentrée dans le lycée, c’est tout du moins ce qu’il croyait avant
de voir un reportage à la télé disant que pour être prof dans le public il faut passer le "concours d’admission des enseignants".
Le problème c’est que ce concours se passe le jour même, donc le temps qu’il arrive c’est déjà terminé.
Il ne lui reste plus qu’une solution : se bourrer la gueule pour tout oublier ... ou alors se présenter aux entretiens des écoles privées.


Leçon 8 : Le satyre du bus.

L'école Kisshô

Des tonnes de coup de fils mais aucun résultat, tout le monde veut savoir s’il a passé un test d’aptitude ou s’il a une lettre de recommandation. Il trouve enfin une école qui recrute seulement sur entretien oral, c’est sa seule chance donc il s’y rend sans attendre.
Dans le bus il voit une jolie jeune femme à coté de lui et il se prépare à lui passer une main, mais il est devancé par un vieux chauve. Ca ne lui plait pas du tout et il lui fout un coup de boule et le traite de satyre devant tout le monde.
La femme qu’il a sauvé s’appelle Azusa Fuyutsuki et veut passer l’entretien comme Onizuka. Ce dernier s’imagine déjà l’avoir comme petite amie quand tout les 2 auront étés embauchés. Malheureusement il y a un très léger problème : le sous-directeur et l’homme qu’il a frappé dans le bus sont en fait une unique personne.


Leçon 9 : German-Souplex à donf.

German-Souplex !!

Pas la peine de le préciser, il n’a aucune chance d’être embauché.
Tandis qu’il déprime au kiosque de l’école en disant à la vendeuse que lui s’il était enseignant il ne traiterai jamais ses élèves de déchets comme le sous-directeur l’a fait, 3 élèves débarquent avec des battes pour se venger du sous-directeur qui les a renvoyés. Si Onizuka intervient ses chances d’embauche vont largement augmenter.
Il s’apprête à s’occuper des élèves quand il entend Uchiyamada (le sous-directeur) les traiter de déchets, de bons a rien. Onizuka ne tient pas : il se retourne, l’attrape et ... GERMAN-SOUPLEX !!!


Leçon 10 : Kattobi Rock’N Roll.

Attention chaud devant !

La violence ! Ce n’est pas que physique la violence, la violence verbale est aussi grave. Puisque c’est ça l’enseignement Onizuka décide d’y renoncer. Et où est ce qu’on le retrouve 3 jours plus tard ? Bah sur la route, car il est devenu routier,
et plus précisément le GDO (Great Driver Onizuka).
Tandis qu’il roule à environ 10 heures de route de Tokyo, il a un appel de Ryûji qui lui dit que s’il arrive à Tokyo à 18 heures, c'est-à-dire en 3 heures, il décroche le job de prof dans l’école Kisshô.
Ni une ni deux, demi tour sur l’autoroute et pied au plancher jusqu’à l’école. Bon ok il arrive avec 6 heures de retard mais c’est pas la volonté qui manquait.
Il pensait trouver l’école vide mais une femme sort du bâtiment, c’est la vendeuse du kiosque !


Leçon 11 : Appliquer le German-Souplex.

Mme Sakurai

Elle est en fait ... la secrétaire générale de l’établissement. Après avoir réfléchi sur ce qu’il a fait au sous-directeur elle décide ... de l’engager.
Cette école, si côté soit-elle, a un tas de problèmes : la violence, la drogue, l’absentéisme. D’après Sakurai (la secrétaire générale) Onizuka est le seul qui puisse les résoudre.
En sortant de l’école il se fait surprendre par Ryûji et Fuyutsuki. C’est grâce à cette dernière qu’il a pu avoir le poste.
En mangeant des ramen Onizuka leur dit la condition de son embauche : habiter dans l’école.


Leçon 12 : Naissance du professeur Onizuka.

veux pas faire dodo ici

Enfin la rentrée, notre cher professeur diplôme en main, enfin ce qu’il en reste (du diplôme pas de la main très heureux ), peut donc emménager dans l’école.
Accompagné d’Azusa (Fuyutsuki) et de son pote Ryûji il se rend chez le concierge pour savoir où il doit loger. Et là petit problème : il n’y a pas de pension dans l’établissement. En fait Onizuka va habiter au palier du dernier étage du bâtiment principal. Bon ok on peut pas dire que ce luxe lui plaise vraiment mais il va devoir s’y faire, il a quand même le toit de l’école pour terrasse et une superbe vue sur Tokyo.
Tandis qu’il prend son premier repas dans son nouveau chez-soi il entend des bruits venant du toit. Il grimpe pour savoir ce que c’est et voit ... deux amoureux en pleine action ...


Leçon 13 : Dancing floor.

Un peu d'acrobatie

On peut dire qu’Onizuka se rince bien l’oeil, et il n’a pas tord (quoi je l’ai dit ?).
Il lui prend alors l’envie d’aller faire un tour dans l’école, et surtout de fouiller un peu partout. Rien ne l’en empêche après tout.
Mais il voit alors dehors un groupe d’illuminés, ils sont en train de "communiquer avec les extra-terrestres". Le temps de les virer et un autre problème survient : il entend du bruit dans un placard. A l’intérieur il découvre un élève ligoté, une pancarte accrochée à ses vêtements : "Je suis un morveux qui pisse au lit".
Il s’appelle Noboru Yoshikawa. Ce n’est pas la première fois que ça lui arrive, il est le souffre douleur de beaucoup.
Quand Onizuka lui dit qu’il ne l’aidera pas à se venger et que c’est à lui d’assumer, Yoshikawa s’enfuit sur le toit de l’école et s’approche du bord pour sauter. Onizuka le rejoint en lui disant que mourir ne sert à rien, mais alors qu’il allait le ramener à l’intérieur il trébuche et ... pousse Yoshikawa dans le vide. Paniqué il se lance pour le rattraper et réussi à s’accrocher par les pieds pour ne pas tomber. Yoshikawa est sauvé, pour le moment du moins vu que les pieds d’Onizuka glissent. Et ce qui devait arriver arriva : c’est la chute, enfin seulement pour monsieur le professeur car Yoshikawa se retrouve debout sur le rebord d’une fenêtre. Au final c’est Onizuka en un seul morceau allongé sur une voiture pas en un seul morceau très heureux .


Leçon 14 : Comme le National Kid.

La voiture du sous-directeur

La secrétaire générale ne regrette vraiment pas d’avoir embauché Onizuka, il a déjà empêché un suicide (enfin d’une certaine façon). Après l’avoir soigné elle lui demande de raccompagner Yoshikawa chez lui.
Ce dernier à des tonnes de jeux vidéo, il explique que c’est un moyen d’oublier ses
soucis, il n’a pas d’amis. Onizuka lui promet de lui faire aimer l’école.
La voiture sur laquelle notre casse-cou s’est écrasé était en fait au sous-directeur Uchiyamada. Ce dernier ne peut pas supporter Onizuka depuis leur première rencontre, alors là ça ne risque pas de s’arranger. Pourtant il se calme quand il apprend quelle classe aura Onizuka comme prof principal : la 3è-4 !


© Yoshu (2004-2019)
Dernière mise à jour le 9 février 2016